N°21 – chemins croisés, contes rendus de voyage

 

| Éditorial

Je suis un brin de paille devant toi,
Ô vent violent :
Comment savoir où je tomberai ? Rûmi

Au commencement était la parole. Mais que serait la récit du conteur sans le silence qui l’accueille ? La Grande Oreille souhaite être à l’écoute de toutes les paroles. Tel était le projet de ses fondateurs, Henri Gougaud et Olivier Poubelle, qui ont donné à notre revue son nom et sa forme mais aussi cet élan sans lequel il n’est point de départ. Sous leur impulsion, nous avons entrepris un beau voyage, riche de surprises et d’enseignements, dans un univers où voisinent les fous et les sages, les princes et les mendiants, les vivants et les morts. Au cours de cette exploration qu’inspiraient l’énergie et l’exigence de ses guides, se sont tissées de belles rencontres, ouverts de nouveaux horizons. D’un continent à l’autre, d’une rive à l’autre, des voix s’appellent et se répondent. La Grande Oreille voudrait en prolonger l’écho.
Henri Gougaud, directeur de la publication, a souhaité quitter cette fonction. Pour ce qu’il a apporté – il a tant fait pour l’art du conte ! – nous voudrions lui dire merci. Dans son œuvre et dans sa parole, chacun d’entre nous peut trouver cette joyeuse certitude, que les contes sont là pour nourrir la vie. La Grande Oreille poursuivra sa route dans le même esprit, hors des sentiers battus, avec une équipe élargie, sous la direction de Claude Lecouteux, fin connaisseur du conte et spécialiste des croyances et des traditions médiévales. Nous accueillons aussi une nouvelle rédactrice en chef adjointe, Sophie Guénot-Rismont, qui a déjà signé des articles dans notre revue.
La Grande Oreille vous propose aujourd’hui de continuer ce voyage. Mais qu’est-ce qu’un voyage ? Un cheminement vers l’autre, un cheminement vers soi-même ?
Quelques nouvelles en vrac : l’Écho (actualité des festivals, spectacles, formations) paraîtra désormais sous forme d’un supplément, plus pratique et plus maniable.
Afin de mieux connaître les motivations des programmateurs, nous avons effectué une enquête dont vous trouverez la synthèse dans ce numéro.
La Grande Oreille a choisi de sortir un numéro spécial sur les Inuits au moment de Noël, en même temps que l’exposition prévue au Musée de l’Homme à Paris. Rendez-vous donc pour affronter les froids du grand Nord au moment de Noël.


PDF :

| Les premières pages de la revue


Get Adobe Flash player

Afficher les premières pages en plein écran :



  • Festivals

    Contes en Chemins
    HAUT-VAL-DE-SÈVRE
    2 juillet – 30 septembre 2017

    Festival Coup de Contes
    CÔTE-D’OR
    14 septembre – 1er octobre 2017

    Festival Contes en Îles
    QUÉBEC
    24 septembre – 1er octobre 2017

    Rumeurs urbaines
    ÎLE-DE-FRANCE
    28 septembre – 27 octobre 2017

    Festival Contes aux 4 vents
    MEURTHE-ET-MOSELLE
    29 septembre – 1er octobre 2017

    28e festival du conte
    SEINE-MARITIME
    29 septembre – 14 octobre 2017

    Festival Contes Givrés
    BOURGOGNE
    1 – 27 octobre 2017

    Rendez-vous des grandes gueules
    QUÉBEC
    5 – 8 octobre 2017

    Les jours sont contés
    QUÉBEC
    12 – 22 octobre 2017

    Festival international du conte Jos Violon
    QUÉBEC
    12 – 22 octobre 2017

    Festival Graines d’Automne
    LOIRE-ATLANTIQUE
    14 – 29 octobre 2017

    Festival interculturel du conte de Montréal
    QUÉBEC
    20 – 29 octobre 2017

  • Liens
    À consulter ici.
    Envoyez-nous vos informations (spectacles, formations, conférences, festivals) pour que nous les annoncions parmi nos actualités.