Calendrier de l’Avent
7 décembre

Jusqu’au 31 décembre inclus, nous vous offrons la possibilité de souscrire à une offre La Grande Oreille x Bibliorécit

Cette offre comprend un abonnement à La Grande Oreille (4 numéros)
+ 1 an d’accès à la base de données Bibliorécit  à 85 € au lieu de 100 €.

(Lire la suite…)


Calendrier de l’Avent
6 décembre

Complainte de saint Nicolas
recueillie par Gérard de Nerval (1842)

Il était trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs.

S’en vont au soir chez un boucher.
– Boucher, voudrais-tu nous loger ?
– Entrez, entrez, petits enfants,
Il y a de la place assurément.

Ils n’étaient pas sitôt entrés,
Que le boucher les a tués,
Les a coupés en petits morceaux,
Mis au saloir comme pourceaux.

Saint Nicolas au bout d’sept ans,
Saint Nicolas vint dans ce champ.
Il s’en alla chez le boucher :
– Boucher, voudrais-tu me loger ?

– Entrez, entrez, saint Nicolas,
Il y a d’la place, il n’en manque pas.
Il n’était pas sitôt entré,
Qu’il a demandé à souper.

– Voulez-vous un morceau d’jambon ?
– Je n’en veux pas, il n’est pas bon.
– Voulez vous un morceau de veau ?
– Je n’en veux pas, il n’est pas beau !

Du p’tit salé je veux avoir,
Qu’il y a sept ans qu’est dans l’saloir.
Quand le boucher entendit cela,
Hors de sa porte il s’enfuya.

– Boucher, boucher, ne t’enfuis pas,
Repens-toi, Dieu te pardonn’ra.
Saint Nicolas posa trois doigts.
Dessus le bord de ce saloir :

Le premier dit : – J’ai bien dormi !
Le second dit : – Et moi aussi !
Et le troisième répondit :
– Je croyais être en paradis !


Calendrier de l’Avent
5 décembre

Aujourd’hui, nous vous faisons découvrir la couverture et le sommaire du dernier numéro de La Grande Oreille consacré à Tom Pouce !

(Lire la suite…)


Calendrier de l’Avent
4 décembre

Quand le corbeau passe bas sous l’arbre, il porte la glace ; quand il passe haut, il porte la chaleur.

Un  souffle froid te pique les joues quand tu tournes la figure vers le nord.
Et tu vois là-bas, battant l’air avec des croassements et des cris, peu à peu se lever une tournoyante nuée de corbeaux qui va se perdre dans la région des bois, fins et bruns, au bout de l’horizon.
Henri Pourrat, Le temps qu’il fait, Albin Michel, 1960 in La Grande Oreille n°15

Calendrier de l’Avent
3 décembre

LA LÉGENDE DU SAPIN
(Lire la suite…)


Calendrier de l’Avent
2 décembre

Le Houx

Dans l’ancien temps, les druides cueillaient le gui et le houx, considérés comme des symboles sacrés, et les offraient aux villageois pour leur porter bonheur. Grâce à ses feuilles épineuses, le houx était par ailleurs censé repousser les mauvais esprits.

Pour les Chrétiens, le houx est spécifiquement associé à la naissance de l’Enfant Jésus. Le roi Hérode cherchant à massacrer tous les nouveau-nés juifs pour éliminer celui qu’on annonçait comme le roi des Juifs, Marie, Joseph et l’enfant s’enfuirent vers l’Egypte. À l’approche d’une troupe de soldats d’Hérode, ils se cachèrent dans un buisson de houx qui, dans un élan miraculeux, étendit ses branches pour dissimuler la Sainte Famille derrière son épais feuillage épineux. Sauvés, Marie bénit le buisson de houx et souhaita qu’il restât toujours vert en souvenir de sa protection et comme symbole d’immortalité.

En Angleterre, l’on croyait que le houx pouvait influer sur la bonne entente du ménage, il fallait donc deux sortes de feuilles de houx : avec piquants et sans, le houx à piquants symbolisant le mari, le houx à bords lisses, l’épouse. Afin que les rapports entres les conjoints soient équilibrés, les bouquets de houx devaient donc contenir les deux sortes de feuilles, à défaut l’un des deux dominerait l’autre…


Calendrier de l’Avent
1er décembre

Saint Éloi (vers 588 – 1er décembre 660)

 « Si, à la Saint-Éloi tu brûles ton bois, tu auras froid pendant trois mois. »

 

Le bon roi Dagobert
A mis sa culotte à l’envers ;
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi !
Votre Majesté
Est mal culottée.
C’est vrai, lui dit le roi,
Je vais la remettre à l’endroit.

 

Éloi était orfèvre à Paris lorque Clotaire II lui envoya de l’or pour faire un trône. Il en fabriqua deux au lieu d’un, ayant eu de l’or en trop et ne voulant pas se l’approprier. Le roi fut si édifié qu’il le nomma son « grand monétaire ». À la mort de Clotaire, Éloi devint le conseiller et l’ami de Dagobert 1er, surnommé « le Salomon des Francs ». Celui-ci ne prenait aucune décision importante sans le consulter.

 

Quand Dagobert mourut,
Le diable aussitôt accourut ;
Le grand saint Éloi
Lui dit : Ô mon roi !
Satan va passer,
Faut vous confesser.
Hélas, lui dit le roi,
Ne pourrais-tu mourir pour moi ?

 

Éloi, devenu prêtre puis évêque de Noyon auprès du second souverain, consacre sa vie à secourir les pauvres et à racheter les esclaves. Les fidèles lui attribueront des travaux d’orfèvrerie prestigieux, notamment des châsses, et de nombreux miracles après sa mort. Éloi aurait coupé la patte d’un cheval pour le ferrer plus facilement, avant de la remettre en place. Il aurait également reconduit le diable, déguisé en femme afin de le tenter, en lui attrapant le nez avec des tenailles.

Il est le patron des forgerons.

Salon du livre
et de la presse jeunesse de Montreuil
du 29 novembre au 4 décembre 2017

Cette année encore, La Grande Oreille vous donne rendez-vous au Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis

Réservez quelques instants pour venir nous rencontrer à notre stand F27 (niveau 1).

Oui’Dire, label discographique de littérature orale,
Lirabelle, maison d’édition indépendante,
La Grande Oreille, la revue des arts de la parole.


(Lire la suite…)


La Grande Oreille n°8 – Noël !

Noël !

Venez découvrir ou redécouvrir notre numéro consacré à Noël

 La Grande Oreille n°8, Noël !

Pourquoi les enfants croient-ils ce qu’on leur dit ? Pourquoi accordent-ils foi aux histoires les plus déraisonnables ? Certes, ils sont à l’âge où l’on ne sait pas démêler le vrai du faux. Mais pourquoi font-ils confiance ? Pourquoi penchent-ils naturellement vers le oui plutôt que vers le non ? Et si le fait de croire aux êtres invisibles était une évidence innée, plutôt que le résultat d’une ignorance ?
«Le Père Noël sur son traîneau céleste va faire halte sur le toit, descendre par
la cheminée, déposer un cadeau, sans bruit, dans tes souliers et reprendre sa course, là-haut, dans le ciel noir.» Les yeux s’éclairent et les mains battent. Pas le moindre soupçon de doute. Seraient-ils de sages vieillards, leur certitude émerveillée aurait de quoi nous convertir. Mais non, ce sont des enfants ignorants. Ils ne savent rien de ce monde. Et si grandir c’était aussi perdre une certaine mémoire ?

Numéro disponible en format PDF

Tarif normal : 10 €
Tarif spécial abonné : 7 € (afin d’en bénéficier écrivez-nous à info@lagrandeoreille.com)


Le conte bouge à Malakoff !


Cristina Marino, journaliste au Monde écrit un article : Contes et Rencont’es à Malakoff : et BAM ! en plein dans le mille avec Laurent Azuelos et ses compagnons d’un soir.

Cliquez ICI pour lire l’article en entier.



  • Festivals

    Festival de l’imaginaire
    27 septembre – 22 décembre 2017

    Histoires communes
    SEINE-SAINT-DENIS
    30 septembre – 27 décembre 2017

    Festival du conte en Val d’Oise
    VAL D’OISE
    10 octobre – 10 décembre 2017


    Festival du livre jeunesse Occitanie
    SAINT-ORENS
    27 – 28 janvier 2018

  • Liens
    À consulter ici.
    Envoyez-nous vos informations (spectacles, formations, conférences, festivals) pour que nous les annoncions parmi nos actualités.